La substitution de repas dans les cantines scolaires n'est pas contraire au principe de laicité.

Une collectivité publique peut servir des menus de substitution aux élèves dans les cantines.

Il n'existe cependant aucune obligation en la matière, pas plus qu'il n'existe de droit à obtenir un tel repas de la part des usagers (élèves).

CE, 11 déc. 2020, n° 426483, Cne Chalon-sur-Saône